was successfully added to your cart.

Comment contribuez-vous à votre climat de travail?

contribuer à votre climat de milieu de travail

contribuer à votre climat de milieu de travail
LA CRITIQUE NÉGATIVE, UN POISON QUI TUE À PETIT FEU

Ah, les critiques négatives ! Il n’y a rien de pire pour détruire un climat de travail. Que cela soit à propos d’un patron, d’un subalterne, d’un collègue, d’un fournisseur ou d’un client, beaucoup d’entres-nous avons la fâcheuse habitude de pointer du doigt, de blâmer, de juger ou de critiquer.

Mais qu’est-ce que cela nous apporte en fin de compte ? Pas grand-chose, si ce n’est que de siphonner les énergies et de nous détourner des vraies solutions. Certains diront que cela a au moins le mérite de défouler, mais honnêtement, qui a déjà tiré quelque chose de bon en blâmant ou en critiquant ?

Sur ce point d’ailleurs, Bouddha a un jour dit : « Le ressentiment, c’est comme boire du poison et espérer que l’autre en meure. » C’est assez éloquent non ?

QU’EST-CE QUI DÉCLENCHE LE BESOIN DE CRITIQUER OU BLÂMER? 

Lorsque le besoin de critiquer ou de blâmer vous chatouillera, prenez un peu de recul et demandez-vous :

1. Est-ce que je manque de perspective ?
On s’attend souvent à ce que les autres répondent à nos attentes ou du moins qu’ils soient sensibles à nos besoins et à nos motivations, mais qu’en est-il de nous? Jugez-vous les situations trop vite? Vous questionnez-vous assez sur les intentions et les priorités de vos pairs? Agissez-vous parfois sans les consulter? Prenez l’habitude de vous mettre à la place des autres, de comprendre leurs motivations et de questionner votre propre attitude. Vous évitez ainsi les jugements rapides et sans fondements.

2. Est-ce une alarme personnelle ?
La critique est souvent le miroir de nos insécurités et de nos insatisfactions personnelles. Lorsque l’envie de critiquer ou de blâmer vous prend, cherchez à savoir si ce n’est pas une alarme personnelle qui sonne. Bien des gens critiquent pour camoufler un sentiment de rejet, d’incompétence ou d’insatisfaction. Porter un regard lucide et sans jugement sur vous-même vous aidera à développer votre estime de soi et à vous affirmer de façon plus positive.

3. Est-ce le sentiment de ne pas contrôler la situation ?
Bien des gens blâment les autres pour ce qui leur arrive. Ce comportement trahi généralement le sentiment d’impuissance qu’ils ressentent face à leur propre destinée. Souvent ces personnes ne savent pas exactement ce qu’elles veulent pour elles-mêmes et en dépit, elles finissent par laisser les autres décider à leur place et s’en offusquent tout en même temps.

Au travail comme ailleurs, la nature de vos relations repose sur la qualité de ce que vous y apportez. En cherchant à être plus honnête, ouvert et constructif dans vos relations d’affaires, vous attirerez beaucoup plus d’abondance dans votre vie et vous verrez de nouvelles portes s’ouvrir. Comment contribuez-vous positivement à votre climat de travail? Partagez vos impressions dans la section commentaires ci-dessous.

À CEUX QUI ONT “”L’AGENDA MON ATTITUDE”, attitude », cette semaine, portez votre attention sur la manière dont vous vous exprimez au travail. Demandez-vous si vos paroles et votre attitude aident le climat de travail ou si vous contribuez plutôt à l’alourdir. Vous pouvez utiliser la section pensée contre-productive et pensée constructive pour transformer vos sentiments négatifs en formules positives.

Leave a Reply