was successfully added to your cart.

Peur anticipée

 

Peur anticipée
On a beau vouloir être positif et optimiste, il reste que la peur n’est jamais très loin.

Je reviens d’un séjour en Caroline du Nord.

Exactement là où l’ouragan Florence a frappé!

[Petite parenthèse… Il y a aussi une vidéo et un tirage plus bas…]

D’abord, j’ai eu peur d’y aller…

Y a de quoi! La veille de mon départ, on annonçait un ouragan catégorie 5 !!!
Je me sentais un peu folle de partir, mais en même temps, mon hôtel était bien loin de la côte…

Une fois arrivée là-bas, j’ai eu peur de rester…

Même en étant loin de la côte, plein de gens cherchaient à quitter la ville !

J’avoue que je me suis vraiment demandée ce qui m’avait pris de quitter le bercail pour me jeter dans la gueule du loup!

J’ai songé à quitter en vitesse, mais je ne l’ai pas fait, espérant que tout irait bien.

Au moment de partir, j’ai eu peur de… partir 😉

Pour me rendre à l’aéroport, je devais faire 2h de route alors que tous les médias nous mettaient en garde contre les risques éminents de « Flash floods » et de glissements de terrain.

J’ai vraiment hésité à quitter l’hôtel.

Je me voyais déjà, prise au piège, happée par une énorme vague de boue sur la route.

Je pensais à mes enfants et honnêtement, je me trouvais bien stupide de me retrouver dans cette situation.

Bref, en regardant les prévisions météo et en calmant mon hamster, je me suis dit qu’en partant très tôt le matin, j’avais de bonnes chances d’arriver avant la pluie, les «flash floods» et les glissements de terrain.

Les vols étant tous vides dus aux annulations, je savais que je pourrais ensuite prendre n’importe quel avion vers New York. Ce que j’ai fait sans incident! Merci la vie!

La morale de l’histoire ?

Le stress et la peur nous pourrissent la vie et ils sont TELLEMENT contagieux!

Tout le long de mon séjour, dès que les inquiétudes se calmaient, quelqu’un se proposait pour les raviver.

Parmi les participants à l’événement, environ 10% ont quitté le premier jours, puis 5% le deuxième.

À 13h, la troisième journée, il ne restait que 60% des gens dans salle.

Je ne porte pas de jugement. J’ai sincèrement songé à partir aussi.

SAUF QUE, DE TOUT MON VOYAGE, JE N’AI JAMAIS VU UNE GOUTTE DE PLUIE!!!

Ça m’a fait beaucoup réfléchir à l’ensemble de ma vie…

  • À quels moments ai-je laissé la peur et l’incertitude changer mes choix et mes rêves ?
  • En ce moment même, dans mon entreprise, est-ce que des alarmistes ou la peur de l’inconnu affecte mon audace, ma détermination, mon potentiel ?

Ce sont d’excellentes questions à se poser, vous ne trouvez pas ?

C’est certain que la peur que nous avons vécue là-bas était basée sur un risque élevé et bien réel.

MAIS dans l’éventail des possibilités, il y avait aussi celle de ne pas être affecté du tout par l’ouragan!

Et c’est justement cette possibilité qui s’est avérée être MA VRAIE RÉALITÉ.

Si j’avais laissé la peur des autres prendre le dessus sur mon propre jugement, j’aurai manqué bien plus que vous ne pouvez l’imaginer :

En plus d’avoir fait beaucoup d’apprentissages que je me ferai un plaisir de vous transférer dans les mois à venir, ce voyage m’a aussi permis de tisser des liens garants de ma percée américaine pour l’agenda Attitude Orange en 2020.

Sachant que 90% de vos peurs ne se matérialiseront jamais, quelle décision pourriez-vous prendre aujourd’hui pour faire avancer vos projets ?  On continue la conversation dans les commentaires ci-dessous? Racontez-moi ces fois où la peur vous fait changer d’idée. Étais-ce pour votre bien ou au contraire cela vous a-t-il empêcher de vivre une belle aventure?

À très bientôt,

Sujata

P.S. : Pour aller au-delà de vos peurs et devenir inarretable, découvrez le Plan 90 Jours. Une méthode de productivité éprouvée.

 

Join the discussion One Comment

  • Mon coeur va à tous ceux qui ont eu la frousse de leur vie dans la région de Gatineau hier (une tornade y a fait beaucoup de dégâts, mais heureusement, pas de blessés graves). Vous savez, la peur est parfois justifiée… Cela dit, la vie est en soi un grand risque. L’imprévisible sera toujours imprévisible. Tout ce qui nous reste, c’est d’apprendre à contrôler la qualité de nos émotions et de nos actions pour vivre chaque moment comme si c’était le dernier. xxx

Leave a Reply